Un reportage sur le site du Dauphiné Libéré

Nous remercions le Dauphiné Libéré pour le reportage vidéo et l’article dans l’édition papier de ce jour !

 

https://www.ledauphine.com/drome/2019/07/22/romans-sur-isere-l-orgue-de-la-collegiale-saint-barnard-aussi-endommage-par-la-grele

Annulation des Double Jeu ! de septembre à Saint-Barnard

Chères amies, chères adhérentes, chers amis, chers adhérents,

L’orage de grêle qui s’est abattu sur Romans a contraint votre conseil d’administration à une décision inédite !

En effet, après l’expertise conduite par Thierry Lemercier, notre facteur d’orgues, le 15 juillet dernier, il est apparu que nombre de tuyaux de l’instrument sont remplis par des bris du vitrail qui le surplombe –lequel a été détruit à plus de 80%. Si les tuyaux de Fonds sonnent malgré la présence de ces débris, les tuyaux d’Anches du Grand-orgue sont en grande partie aphones.

L’usage liturgique de l’orgue est possible. Cependant, ce serait confier à nos invités un instrument trop amputé de ses possibilités pour qu’ils puissent donner au public, dans les meilleures conditions, le programme qu’ils ont préparé et un concert de la qualité qu’ils auraient souhaitée.

Aussi, face à ces conditions tout à fait exceptionnelles, nous avons décidé d’annuler le concert donné à Saint-Barnard lors de chaque Double Jeu ! de septembre.

Nos invités, Jean-Marc Leblanc, Loriane Llorca, Quentin du Verdier et Sarah Kim, joueront tout de même à Saint-Antoine-l’Abbaye les dimanches, aux dates prévues : vous pourrez aller les y applaudir.

Cette décision qui nous coûte est aussi une façon de peser sur l’action municipale et d’indiquer à nos élus, déjà conscients de l’état de l’instrument et de la nécessité de réaliser son relevage, que, pour les Amis de l’orgue, « tous les feux sont au vert » pour que des actes concrets soient enfin engagés.

En effet, la Région dispose en 2019 d’une subvention exceptionnelle pour les orgues et les carillons. De plus, lors de divers contacts, nous avons rappelé aux élus que l’estimation financière des travaux, due à l’expert Eric Brottier, peut être largement amendée par des choix techniquement plus fiables et moins coûteux. Enfin, avec la participation de l’Etat, de la Région, de notre association, avec le mécénat, avec les appels aux dons, la part restant à la charge de la Ville sera d’autant réduite alors que le bénéfice du relevage assurera à notre orgue un regain de vitalité inestimable, durable, et aussi profitable à l’activité de notre association.

Assuré que vous comprendrez notre décision, et du soutien que vous apporterez à nos démarches en vue de l’engagement du relevage de l’orgue, je vous prie de recevoir, chères adhérentes et amies, chers adhérents et amis, nos meilleures salutations

Frédéric Brun, président de l’association                            

Visite d’enfants

Le 28 mai dernier, Jean-Michel Petit accueillait à la tribune les enfants de l’École élémentaire des Méannes et du Collège André Malraux, accompagnés par leurs enseignants, venus visiter la collégiale.

Une belle découverte pour eux de tous les trésors de Saint-Barnard  !

 

Ulis-college-0001 Ulis-primaires-0004

Annulation des Jeux d’orgue de Bernard Bender

Chers amis,

Comme nous vous l’avions annoncé dans notre précédent message, les Jeux d’orgue de Bernard Bender sont annulés, du fait de la période de travaux qui devrait permettre de retrouver l’usage de la collégiale d’ici les premiers jours de juillet. Nous le remercions de la préparation à laquelle il s’était livré ; nous le retrouverons bientôt à nos claviers.

Notre facteur d’orgue, Thierry Lemercier, viendra procéder à un examen complet de l’instrument le 15 juillet, après avoir laissé sécher les bois mouillés par la pluie.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Nous remercions aussi la Ville de Romans pour son engagement et sa réactivité dans ses actions après le terrible orage.

Annulation des prochains concerts

Chers amis,

La Villa  a entrepris des travaux de remise en état de la toiture et de démontage des vitraux occidentaux situés au-dessus de l’orgue.

De ce fait, et jusqu’à nouvel ordre, la collégiale restera fermée, ce qui nous a contraint à annuler les prochains concerts.

Nous nous excusons du désagrément, nous remercions les musiciens qui devaient se produire (Ani Yakhinian, Jean-Michel Petit et Bernard Bender) pour le travail accompli mais dont nous ne profiterons pas, nous espérons que vous n’avez pas eu à subir trop de dégâts, et vous donnons rendez-vous en septembre pour nos Double Jeu !

Jeux d’orgue d’Ani Yakhinian, flûte, et Jean-Michel Petit

A l’heure où l’on rédige ces lignes, l’incertitude règne encore sur l’accessibilité de la collégiale Saint-Barnard dont le vitrail occidental a été presque totalement détruit par les grêlons de l’orage dantesque du samedi 15 juin. L’orgue, lui-même, a reçu un peu de la pluie qui s’est infiltrée et une inspection fine devra être conduite pour vérifier la fiabilité de tous les organes de l’instrument. Fermée en raison des bris de verre qui jonchaient la nef, la collégiale n’a pas pu accueillir le Marathon d’orgue du dimanche 16, privant les mélomanes d’un plaisir musical simple et bien amical. Si d’ici là les portes du vénérable vaisseau se sont rouvertes et si la vie y a repris ses droits, il y a tout lieu de se rendre aux Jeux d’orgue que Ani Yakhinian, à la flûte, et Jean-Michel Petit, à l’orgue, donneront ce samedi 22 juin à 17h00.

Musicienne bien connue dans la région, où elle déploie une activité riche et souriante, Ani Yakhinian est de nombreux prix, diplômes et récompenses justement attribués par les plus grandes institutions. Elle a multiplié les expériences pédagogiques dans le domaine de la direction d’orchestre en prenant la direction musicale du séjour musical de la CMF Isère (60 musiciens 10 – 18 ans), la direction de l’Orchestre de jeunes constitué des délégations  des villes jumelles de Bourg-de-Péage au Festival Fantasia Edition Européenne, la direction de l’Ensemble instrumental de l’Herbasse à Saint-Donat-sur-l’Herbasse et en réalisant des arrangements, orchestrations et compositions sur mesure pour ces ensembles. Elle dirige l’Harmonie municipale de Bourg-de-Péage, enseigne à l’Ecole de musique de cette même ville après avoir été en poste à Chabeuil et à Malissard. Jean-Michel Petit, quant à lui, est l’organiste titulaire de la collégiale depuis de nombreuses années. Jean-Michel Petit a abordé le piano à l’âge de 7 ans et a travaillé à Grenoble avec Jeanine Collet. Après un Prix de supérieur 1 au concours Lucien Wurmser, il est entré en classes d’orgue et de musique de chambre au Conservatoire de Grenoble chez Mme Amiez-Falque. Il a pu travailler l’orgue à Rethel, puis à Nevers où il s’est produit en concert. Il s’est perfectionné avec Frédéric Muñoz et Jean-Luc Saliques.

Le programme des deux musiciens mettra en valeur la légèreté bondissante du jeu de la flûtiste et l’ample et chaleureux accompagnement de l’orgue qui aura sa part soliste. Les œuvres ont été rassemblées sur le thème : « Autour de la sicilienne ». Ainsi, on entendra notamment le « Voluntary en la mineur » de John Stanley, la « Sicilienne » de la « Deuxième Sonate en trio » de Bach, une « Sicilienne » de William Wallond, une autre de Gabriel Fauré, une d’Antonio Vivaldi et une d’André Fleury, ainsi qu’une « Toccata » éditée vers 1740 en Amérique du sud et le fameux « Menuet » de « L’Arlésienne » de Bizet.

 

 

 Jean-Michel Petit

Ani Yakhinian

Annulation du Marathon d’orgue

L’orage extrêmement violent de cet après-midi a endommagé le vitrail qui surplombe l’orgue.

Il est détruit sur presque la moitié de sa surface, littéralement « piqueté » par les grêlons.

Des débris de verre ont été projetés, sur la tribune, dans l’orgue et jusqu’au milieu de la nef. 

La pluie s’est infiltrée et a atteint aussi la tribune.

Quelques points d’eau étaient visibles dans l’instrument : un examen plus approfondi sera nécessaire pour vérifier son état.

La collégiale a été fermée à la demande de la municipalité et les manifestations qui devaient s’y tenir annulées.

Le Marathon d’orgue n’aura donc pas lieu.

Merci de votre compréhension et bon courage si vous avez, vous-même, subi des dégâts.

Marathon d’orgue, dimanche 16 juin à partir de 15 heures

A Saint-Barnard, les concerts d’orgue se suivent et ne se ressemblent pas. C’est d’ailleurs tout l’attrait des concerts organisés en ce lieu par la vaillante association des Amis de l’orgue : faire découvrir l’auguste instrument dans ce qu’il a de plus divers. Comment, en effet, faire autrement avec cinq siècles de répertoire ? Thibaut Duret, brillant organiste de la cathédrale de Chambéry, faisait montre de son talent, samedi dernier, en donnant sans l’ombre d’une défaillance des transcriptions virtuoses de grande envergure. Élément remarquable de la génération des trentenaires français, il multiplie son activité : récitaliste, professeur, il se produit aussi en duo et anime la cathédrale alpine d’une vie musicale riche et de haute volée. L’improvisation finale démontrait son imagination et l’aisance discursive d’un musicien capable de captiver et émouvoir en créant cette musique née de l’instant.

Pour la dixième année consécutive, les Amis de l’orgue de Saint-Barnard organisent leur étonnant Marathon, ce dimanche 16 juin, entre 15h et 19h. Etonnante idée que de faire jouer autant de musiciens, professionnels et amateurs, qui prend sa source dans la coïncidence, lors de la manifestation initiale, avec la Fête de la musique. Depuis, cette fête décalée, occasion donnée aux organistes de se retrouver et d’avoir le plaisir de jouer, résonne en cette mi-juin au cœur de la saison de Jeux d’orgue, tout un dimanche après-midi. Ainsi, 6 organistes, venus de plusieurs villes de la Drôme, se retrouveront aux claviers de l’orgue : Dominique Malod, Christiane Boué, Bernard Fouilland, Maxime Heintz, Frédéric Brun et Jean-Michel Petit se relaieront, chacun bénéficiant d’un « créneau » attitré mais se mêlant aussi à des « bœufs » plus impromptus ! Mais alors, qu’entendront les mélomanes lors de cet après-midi hors norme ? C’est aussi ce qui fait le sel de cette manifestation, avec sa décontraction, et le buffet de pâtisseries offert au public, la découverte : chaque musicien aura préparé son programme sans l’annoncer et chacun pourra découvrir, en fonction des goûts des interprètes, tel ou tel pan du répertoire, baroque, romantique ou moderne. On dit d’ailleurs que, comme les années précédentes, on entendra aussi du jazz !

Les mélomanes auront tout plaisir à venir écouter tout ou partie de ce concert de quatre heures, ce dimanche 16 juin, dès 15 heures, à Saint-Barnard (entrée libre, évidemment).Saint Barnard

Jeux d’orgue de Thibaut Duret, samedi 8 juin à 17h00

Avec des improvisations saisissantes, Frédéric Muñoz a rendu un hommage vibrant au Maître Jean Guillou, lui-même brillantissime improvisateur. Pour ce premier concert, le 1er juin, l’orgue a résonné avec une particulière vitalité sous les doigts inspirés du musicien. Cette série de concerts, qui perdure depuis les débuts de l’association il y a cinquante ans, se poursuivra, samedi 8 juin à 17h00, avec la venue de Thibaut Duret, organiste titulaire du grand orgue de la cathédrale de Chambéry et professeur d’orgue au conservatoire à rayonnement régional d’Annecy. Comme pour beaucoup d’autres des invités de la tribune de la collégiale Saint-Barnard, la venue de ce jeune musicien pourrait confirmer la validité de cette citation du Cid de Corneille, devenue adage populaire : « (…) aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années». Né en 1984, Thibaut Duret a eu pour professeurs Pierre Perdigon et Yves Lafargue au conservatoire de Grenoble, où il a obtenu un DEM d’orgue. Au conservatoire de Rueil-Malmaison, il a suivi l’enseignement de François-Henri Houbart et obtenu un prix d’excellence ainsi qu’un prix de perfectionnement à l’unanimité. AU conservatoire national supérieur de Lyon, auprès de François Espinasse et Liesbeth Schlumberger, il a obtenu les diplômes supérieurs ainsi que le certificat d’aptitude aux fonctions de professeur d’orgue en 2014. Nommé sur concours titulaire du grand orgue de la Cathédrale de Chambéry en 2009, il enseigne l’orgue depuis septembre 2014 à Annecy. Il est directeur artistique de la saison musicale des amis de l’orgue de la cathédrale de Chambéry.

Thibaut Duret s’est produit à travers la France. Thibaut Duret se produit régulièrement en petite formation, avec le Quatuor Adastra, l’Ensemble Pléiade d’Annecy, ou en duo avec violoncelle avec Laure-Hélène Michel, ou avec piano avec Thibaul

t Maignan. Il a créé, en 2017, le label Claviorganum dans le but de mettre en valeur des orgues par le biais d’enregistrements. Le programme que proposera le jeune musicien brossera un large panorama du répertoire, dont de nombreuses transcriptions de haut vol, avec des œuvres qui requièrent une virtuosité armée de sûreté technique et de souffle expressif. Ainsi, les mélomanes pourront entendre, de Johann Sebastian Bach, la transcription par Henri Messerer de l’imposante « Chaconne pour Violon de la partita nº2 BWV1004 », œuvre si lyrique et riche harmoniquement que plusieurs compositeurs se la sont appropriée, dont Ferruccio Busoni pour une version pianistique bien connue. Ensuite, de Félix Mendelssohn, on entendra les « Variations sérieuses opus 54 », transcrites par Reitze Smits. Du piano à l’orgue, l’œuvre gagne en surcroît de couleurs, tout comme la belle et dynamique « Sinfonia », ouverture de la « Cantate BWV 29 » de Bach qu’a transcrit Marcel Dupré et qui suivra. Du même auteur, on entendra le délicat et méditatif choral « Mortifie nous par ta bonté Seigneur », extrait de la Cantate BWV22, dans une transcription pour orgue de Maurice Duruflé, lui-même auteur des quatre belles séquence de son « Choral varié sur le Veni Creator « , tout à fait à propos en cette veille de Pentecôte, et dont on sait qu’elles s’adaptent très bien à l’orgue de Saint-Barnard. Ne manquez pas ce rendez-vous de la virtuosité et de la jeunesse.

 

Thibaut Duret

Concert de notre amie Fabienne Médurio à Nîmes

ORGUE A MIDI, aux grandes orgues de la Cathédrale de Nîmes, samedi 15 juin 2019

L’association des Amis des Orgues de la Cathédrale de Nîmes accueille Fabienne Medurio C’est après des études de piano que Fabienne Medurio découvre à la fois l’orgue et Jean-Sébastien BACH à Montélimar, auprès de Pierre SIMONET avec lequel elle travaille de nombreuses années. Puis, parallèlement à des études universitaires de Musicologie, elle suit, au CNR de Marseille, les cours de Pierre PERDIGON et Marie-Louise LANGLAIS et y obtient une Médaille en 1984. Plus particulièrement attirée par la musique baroque et aussi par l’orgue du XXème siècle, elle participe, ici et là, à des académies d’été avec Xavier Darasse, Michel Chapuis ou encore Marie-Claire Alain, et donne, depuis une trentaine d’années, de nombreux concerts en France (Paris, Saint-Donat, Saint-Antoine l’Abbaye, Grenoble, Rodez, Carcassonne, Saint-Guilhem-le Désert, Arles sur Tech,…) ou à l’étranger (Italie, Suisse, Québec, Sibérie) . Elle est depuis dix-sept ans, titulaire de l’Orgue Beckerath de la Collégiale Sainte-Croix de Montélimar, et fut longtemps co-directrice de l’Académie « Orgues en Cévennes » d’Alès, ainsi que professeur d’Education Musicale.

PROGRAMME Jean Adam GUILAIN (env. 1680 – env. 1740) : Récit de Tierce en taille (extrait de la Suite du 2ème ton des Pièces d’orgue pour le Magnificat) ; Jehan ALAIN (1911 – 1940) : Variations sur un thème de Clément Jannequin ; Johann Kaspar KERLL (1627 – 1693) : Passacaglia ; Jehan ALAIN : Le Jardin suspendu ; Johann Sebastian BACH (1685 – 1750) : Prélude et Fugue en Ré majeur BWV 532

12345...22



musicattitude01 |
My favorite things |
Gribouille et Eva |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Andalo Carrega, musicien
| mamadou-système
| Frank Woodbridge - Compos...