Archive mensuelle de août 2011

Double Jeu ! Christophe Martin-Maëder – Samedi 11 septembre à 17h30

Deuxième épisode des Double Jeu ! ce week-end des 11 et 12 septembre avec un autre musicien de grande valeur : Christophe Martin-Maëder. Nouvelle occasion de découvrir le répertoire de l’orgue dans toutes ses dimensions en compagnie d’une « pointure » au talent confirmé, à la technique assurée et à la sensibilité affutée.

Christophe Martin-Maëder, né en 1959, étudie le piano avec Manuel Mascort et entre, à 13 ans, dans la classe d’orgue de Jean Langlais à la Schola Cantorum à Paris. Parallèlement à des études de droit, il poursuit sa formation d’organiste avec Odile Bailleux, Odile Pierre, Gaston Litaize et Jean Ferrard au Conservatoire royal de Liège. Il suit les académies d’été de Jean Boyer, Xavier Darasse, Bernard Foccroulle et Michaël Radulescu. Il travaille également l’écriture avec Julien Falk. Commence alors une carrière de récitaliste tant en France qu’à l’étranger. Féru de musique ancienne, il pratique le clavecin auprès d’Elizabeth Joyé, ainsi que le clavicorde. Il fut durant 15 ans le promoteur de la construction d’un orgue à double tempérament à Saint-Antoine de Padoue, à Paris, ce qui l’amena à y développer une importante activité culturelle, notamment chorale. Formé à la direction par Anton Swarowsky, il dirige à paris Vivaldi, Bach, Grieg, Fauré, Honnegger… Il est nommé en 1997 titulaire des grandes orgues de Saint-Augustin à Paris, à la succession de Suzanne Chaisemartin. Fort de pouvoir pratiquer un magnifique instrument symphonique, il élargit alors son répertoire aux oeuvres des XIXème et XXème siècle. En plus de l’activité liturgique attachée à ce poste, il y donne et organise des récitals, ainsi que des présentations de cet instrument prestigieux de Cavaillé-Coll. En 2004, il est fait chevalier des Arts et Lettres.

Il propose un programme très élégant qui s’ouvrira avec l’étonnant triptyque de Bach, isolé dans cet oeuvre immense et intensément poétique, avant d’aborder le répertoire symphonique français dans toute sa splendeur. Programme très adapté à l’orgue de Saint-Barnard, à son fond romantique très présent et à ses timbres généreux et transparents.

Johann-Sebastian Bach : Pièce d’orgue en sol majeur

Léon Boëllmann : Suite gothique

Eugène Gigout : Minuetto, Scherzo, Toccata

Charles-Marie Widor : Scherzo de la Quatrième Symphonie

Louis Vierne : Finale de la Première Symphonie

Entrée libre, participation aux frais. Samedi 11 septembre à 17h30.

A Saint-Antoine-l’Abbaye, Christophe Martin-Maëder jouera : Frescobaldi, Raquet, Scheidt, Haendel…


Double Jeu ! Yves Lafargue – Samedi 3 septembre 2011 à 17h30

Pour la troisième saison consécutive, les Amis de l’orgue de Saint-Barnard mettent les petits plats dans les grands et invitent, en collaboration avec les Amis de l’orgue de Saint-Antoine-l’Abbaye, des organistes virtuoses !

Le public est amené à entendre deux fois le même musicien sur deux instruments radicalement différents. A Romans, sur l’instrument néoclassique de la collégiale, les organistes donnent libre cours aux programmes panoramiques qui brassent époques, styles et écritures, avec une prédilection particulière pour le répertoire romantique et moderne (voire pour la transcription et l’improvisation). A Saint-Antoine, c’est l’époque baroque et classique qui est à l’honneur, eu égard à la somptuosité des timbres de l’instrument réputé dans le monde entier.

Double Jeu !, doubles concerts, doubles programmes, doubles difficultés nous direz-vous ! Doubles bonheurs de mélomanes nous répondrons-vous, à la lumières des précédentes occurrences de cette formule très « sportive » pour nos musiciens, mais idéale pour découvrir l’orgue et son infinie richesse !

Pour ouvrir le feu de ces Double Jeu ! 2011, nous recevons Yves Lafargue, organiste titulaire de la basilique de Fourvière à Lyon. Il nous propose un programme hautement virtuose et romantique et, surtout, très original. En effet, la majorité des oeuvres jouées est transcrite de l’orchestre :

Franz Liszt : Marche des pèlerins de Tannhauser de Richard Wagner

Ludwig van Beethoven : Allegretto, deuxième mouvement de la Septième Symphonie (transcription d’Yves Lafargue)

Edouard Commette : Souvenance (extrait des Quatorze Pièces) et Scherzo (extrait des Six Pièces)

César Franck : Prélude, fugue et variation

Hector Berlioz : Marche des pèlerins d’Harold en Italie (transcription d’Yves Lafargue) et Marche hongroise de La damnation de Faust (transcription d’Henri Büsser)

Filez à Saint-Antoine le lendemain et retrouvez le programme des concerts de la saison sur le site de l’association.




musicattitude01 |
My favorite things |
Gribouille et Eva |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Andalo Carrega, musicien
| mamadou-système
| Frank Woodbridge - Compos...