Archive mensuelle de mai 2013

Concert avec orgue, saxophone et bayan – samedi 15 juin à 20h30

L’association « La Sauvegarde du patrimoine romanais péageois » a fédéré plusieurs associations : les Amis de Saint Barnard, des Amis de l’Orgue, de La Chapelle de Romans et de Romans, Cœur de ville en association avec le Lions club féminin Romans Drôme des collines, le Lions club Romans et le Rotary Romans dans le but de promouvoir, valoriser et restaurer le patrimoine de notre Centre Historique.

Ce concert aura lieu le Samedi 15 Juin à 20h30 en la Collégiale Saint Barnard. 

A l’entrée de la collégiale, une enveloppe vous sera remise, dans laquelle vous pourrez déposer votre libre participation à ce concert. L’intégralité de la recette sera reversée aux Amis de l’orgue et aux Amis de Saint Barnard. 

Au programme :

Première partie :

Frédéric Brun, président des Amis de l’orgue et Jean-Michel Petit, organiste titulaire, interprèteront :

Johann-Sebastian Bach : Sinfonia de la 29ème cantate

César Franck : Cantabile

Louis-James-Alfred Lefébure-Wély : Pastorale

Serge Rachmaninov : Prélude en ut dièse mineur transcrit pour orgue par Louis Vierne

Michel Corrette : Magnificat du 8ème ton

Deuxième partie :

Laura Choffe, à l’accordéon et Anastasia Vorobyeva au saxophone interprèteront : 

Anatoli Kusjakow : Cinq images Espagnoles (mouvements I et II) : pour saxophone soprano et bayan

Gabriel Fauré : Pavane pour saxophone soprano et bayan

Alexander Rosenblatt : Carmen Fantaisie pour saxophone soprano et bayan

Anatoli Kusjakow : Sonate n°4 pour bayan

Astor Piazzolla : Ave Maria pour saxophone alto et bayan

Frederic Unterfinger : Vitae Coloris (mouvement IV : Danses Rituelles) pour saxophone soprano et bayan

Serge Rachmaninov : Vocalise pour saxophone alto et bayan

Aram Khatchaturian : Danse du sabre pour saxophone alto et bayan

Laura Choffe joue de l’accordéon depuis l’âge de 9 ans. Elle a appris auprès des maîtres français du genre et sillonne l’Europe depuis son adolescence pour y décrocher de multiples récompenses. Actuellement étudiante au Pôle d’Enseignement Supérieur de Musique de Bourgogne, elle a remporté plusieurs concours nationaux et internationaux.

Anastasia Vorobyeva, née dans la région de l’Oural, vit en France depuis 2006. Elle a mené de brillantes études au sein de grands Conservatoires Régionaux de Moscou et de Lyon. Actuellement étudiantes au Pôle d’Enseignement Supérieur de Musique de Bourgogne, elle est passionnée de musique et d’improvisations contemporaines. Elle a remporté plusieurs concours nationaux et internationaux. Elle a eu l’honneur  de jouer dans des salles prestigieuses comme la salle des Diamants du Kremlin, la Maison de la Culture de Moscou…

L’association organisatrice compte « sur une participation importante » et espère « que les mélomanes et les défenseurs du Patrimoine seront présents à cette manifestation innovante montrant ainsi notre attachement au Patrimoine du Centre Historique de notre Cité ».  

Jeux d’orgue avec violon – Muriel Gontard et Bastien Bender – samedi 1er juin à 17h30

Ce mois de juin est traditionnellement, avec les Amis de l’orgue de Saint-Barnard, celui des moments musicaux du samedi soir. Depuis plus de trente ans, une tradition musicale de qualité s’est forgée qui perdure aujourd’hui. Les « heures d’orgue », devenues « Jeux d’orgue » ont vu se succéder de nombreux organistes aux claviers de l’orgue Chambry-Gonzalez de la collégiale. Des amitiés se sont forgées et ces auditions sont le cadre idéal pour entendre ceux qui ont toujours du plaisir à retrouver Saint-Barnard. Nombreux, aussi, sont les duos que l’on peut entendre : le violoncelle, la voix, la trompette ou la flûte se sont régulièrement mariés aux voix multiples de l’orgue.

Ce samedi 1er juin, à 17h30, le public pourra entendre un duo formé par Muriel Gontard, organiste, et son fils, Bastien Bender au violon. Le programme s’avère d’une toute particulière originalité et permettra de découvrir des œuvres rarement entendues à Romans : « Sonate n°10″ pour violon et orgue de Jean-Marie Leclair, des extraits de « Signes, jeux et messages » pour violon seul de Gyorgy Kurtag, les poignantes « Variations sur Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen » de Franz Liszt, le second mouvement de la « Sonate pour violon seul » de Serge Prokofiev et, d’Otto Olsson, la « Romance op. 24″ pour violon et orgue. Bastien Bender a commencé le violon à l’âge de 3 ans. Il s’est formé auprès d’Hélène Grangaud à l’école de musique de Montélimar puis, en cours particuliers, à partir de 1996. Il a remporté, en 2003, une Première médaille au concours international de l’UFAM puis un Premier accessit au même concours en 2005. Il est pendant ce temps 1er violon à l’ensemble instrumental Mercure. Au Conservatoire de Grenoble, il a eu pour professeur Philippe Wücher, Nathalie Borgel pour l’orchestre symphonique et William Garcin pour la musique de chambre. Il s’investit également dans les concerts de musique ancienne et participe à la création de pièces contemporaines. Il a séjourné au Japon et étudié à l’université de Tôkyô. En 2012, il a obtenu son DEM. Il enseigne à Grenoble et en Ardèche, tout en se perfectionnant auprès de Shirley Laub à Bruxelles. Muriel Gontard s’est consacrée à l’orgue après des études de psychologie. Au conservatoire de Grenoble elle a obtenu une médaille d’or en orgue et en clavecin. Titulaire du Diplôme d’état (instruments anciens), elle enseigne au Conservatoire Musique et Théâtre de Montélimar, ainsi qu’à l’école de musique d’Aubenas. Elle a donné de nombreux concerts, en soliste , avec d’autres instruments (violon, saxophone, flûte) ou récitant. Elle est organiste au Temple de Montélimar.

Jeux d’orgue avec violon, Muriel Gontard et Bastien Bender, samedi 1er juin à 17h30

Musique migrante – Dimanche 26 mai à 15h00

Vous devez être nombreux à vous souvenir de la Fête des claviers qui avait marqué la saison musicale de notre association en 2011 !

Nous avons souhaité réitérer cette heureuse initiative qui a ouvert l’orgue à d’autres publics, découvrir d’autres aspects de la musique pour claviers et modifier le déroulement de ce concert-promenade pour profiter des richesses de la collégiale. Ainsi, cette Musique migrante consiste en une longue promenade musicale, dans Saint-Barnard.

Nous entendrons donc :

- Alice Baudoin, au clavecin, dans la chapelle du Saint-Sacrement ;

- la classe d’accordéon du Conservatoire de Romans et Lucile Moury, dans le choeur de la collégiale ;

- Julien Girard, à l’harmonium, dans la chapelle du Saint-Sacrement ;

- Virgile Monin, à l’orgue, dans la nef.

Ce concert d’une genre nouveau est prometteur à plus d’un titre ! Instruments superbes rarement associés, musiciens de tout premier ordre, jeunes et talentueux (la moyenne d’âge est d’une vingtaine d’années), déroulement original : toutes les conditions sont réunies pour faire de cette Musique migrante, une réussite !

Venez nombreux assister à ce concert promenade étonnant et qui s’annonce magnifique !

Lucile Moury est née en 1989. Elle s’intéresse très tôt à l’accordéon et obtient, en 2006, le DEM d’Accordéon. Elle étudie parallèlement le piano et se forme aussi à l’accompagnement vocal et instrumental puis prépare une licence de Musicologie à la Sorbonne. Au CNSM de Paris, dans la classe d’Accordéon de Max Bonnay, elle y obtient en juin 2011 son second cycle supérieur (Master 2) d’Accordéon, ainsi qu’un Prix d’Harmonie dans la classe de Fabien Waksman, un certificat d’arrangement ainsi qu’une récompense en Analyse. Son répertoire très varié s’étend des transcriptions de la musique ancienne à la musique contemporaine, sans oublier la musique russe. Très impliquée dans la création contemporaine, elle collabore avec de jeunes compositeurs et participe à plusieurs projets d’orchestre de chambre. Soucieuse aussi de s’ouvrir à d’autres arts, elle a notamment eu l’occasion de travailler avec des circassiens et des comédiens. Elle s’est déjà produite au Centre de Documentation de Musique Contemporaine (CDMC) de Paris, ainsi qu’au Théâtre du Châtelet. Titulaire du Diplôme d’Etat d’Accordéon, elle achève actuellement la Formation Diplômante au Certificat d’Aptitude d’Accordéon au CNSM de Lyon. Elle enseigne l’Accordéon au Conservatoire de Montélimar et est professeur au Conservatoire de Valence. Lucile Moury jouera des œuvres Bach et Semionov. La classe d’accordéon jouera des oeuvres de Busseuil, Haendel, Cimarosa, Solotarev et Soler.

Julien Girard commence l’étude du piano à l’age de 15 ans à l’ENM de Bergerac. Il se prend rapidement de passion pour l’orgue en écoutant l’enregistrement de Yves CASTAGNET à l’orgue Cavaillé-Coll de Saint-Ouen de Rouen avec la Symphonie-Passion et Evocation de Marcel DUPRE. Lorsqu’il arrive à Bordeaux pour ses études supérieures de musicologie, il travaille sur l’orgue de l’église Notre-Dame de Talence et étudie avec François ESPINASSE au CNR de Bordeaux où il suit aussi le cursus de Formation Musicale et d’écriture (avec notamment un élève d’Olivier Messiaen). En 2000 après l’obtention d’une maîtrise de musicologie sur « Georges WENNER, Facteur d’Orgues Bordelais 1848-1882 » sous la direction de Marie-Bernadette DUFOURCET-HAKIM, il s’installe à Paris pour préparer les concours de l’enseignement et continue l’orgue avec Haru ESPINASSE au Conservatoire de Nanterre. Il prend aussi des conseils auprès de Vincent WARNIER. Organiste passionné, Julien GIRARD se déplace jusqu’au Québec et aux États-Unis pour aller jouer de nombreux instruments, dont le fameux Wanamaker Organ (Macy’s, Philadelphia). Julien GIRARD enseigne aujourd’hui la musique et transmet sa passion dans un collège de Seine Saint Denis. En plus de son activité organistique, il chante en tant que 1er ténor dans deux brillants ensembles vocaux parisiens sous la baguette d’Olivier BARDOT, ainsi que ponctuellement dans l’Ensemble Vocal de l’Abbaye Royale de Celles sur Belle. Julien Girard jouera des œuvres de Berlioz, Saint-Saëns, Bizet, Chausson, Guilmant, Boëllmann et Fleury.

Né en 1987, Virgile Monin effectue ses études musicales au conservatoire de Nantes, où il reçoit l’enseignement de Michel Bourcier. Il étudie aussi l’improvisation, dans la classe de Pierre Pincemaille, au conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés. Il bénéficie par ailleurs des conseils de Jean Guillou, Thierry Escaich et Henri-Franck Beaupérin. Virgile Monin est actuellement étudiant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, en classe d’écriture.  En 2011, il remporte trois concours internationaux : Angers (Grand Prix d’orgue Jean-Louis Florentz de l’Académie des Beaux-Arts, Institut de France), Luxembourg et Biarritz (Grand Prix André Marchal).  Il obtient également une licence de musicologie à la faculté de Rennes 2.  Virgile Monin se produit régulièrement en concert, tant en France qu’à l’étranger. Virgile Monin jouera des œuvres de Bach, Guillou et Rachmaninov/Monin.

Dimanche 26 mai à 15h00 – entrée payante : 5€ – gratuit pour les moins de 12 ans

fichier pdf affiche musique migrante

 

Lettre de la tribune n°9

fichier pdf Lettre de la tribune n°09

La Lettre de la tribune n°9 est parue en ce début d’année.

Deux grands articles vont sont proposés dans une nouvelle mise en page, plus claire et dynamique, et développée sur 12 pages : Dominique Joubert, organiste de la cathédrale de Valence, nous fait partager, dans un texte attachant, ses souvenirs de Pierre Cochereau, avant qu’une analyse des Pièces de fantaisie éclaire Louis Vierne sous un jour nouveau.

Le programme de la saison, qui va prochainement atteindre sa pleine activité, est aussi détaillé.

Bonne lecture




musicattitude01 |
My favorite things |
Gribouille et Eva |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Andalo Carrega, musicien
| mamadou-système
| Frank Woodbridge - Compos...