• Accueil
  • > Archives pour juillet 2015

Archive mensuelle de juillet 2015

Musique l’été…

Chers amis,

Pour vous aider à passer un été pleinement musical, voici quelques idées, quelques pistes…

Auditions à Saint-Antoine-l’Abbaye (les dimanches à 17h00, entrée libre) :

26 juillet : Jean-Paul Ravel, organiste titulaire, avec la lecture de « Le dernier ami » d’Eric Durnez, en collaboration avec le Festival « Textes en l’air

2 août : Lionel Desmeules

9 août : Stéphane Catalanotti

30 août : Franck Bésingrand

6 septembre : Paul Goussot (Bordeaux)

13 septembre : Jean-Marc Leblanc (Paris)

20 septembre : Yoann Tardivel-Erchoff (Bruxelles)

27 septembre : Jean-Baptiste Monnot (Mantes-la-Jolie, Rouen).

 

Auditions à la collégiale Saint-Sauveur de Grignan (les dimanches à 18h30, entrée libre)

26 juillet : Gérard Goudet (Chalon-sur-Saône)

2 août : Viviane Loriaut (Evreux)

9 août : Sylvain Ciaravolo (Strasbourg)

15 août : Rémi Farrugia (Cannes) avec Cécile Lo Bianco, soprano et Dominique Tortiello, ténor

23 août : Fabienne Medurio (Montélimar) avec Lara Dormeau, violon

30 août : Frédérique Gros (Le Puy-en-Velay)

5 septembre (chapelle Saint-Vincent, 17h00) : Ensemble vocal du Pays de Dieulefit

 

Auditions à la collégiale Saint-Pierre et Saint-Paul de Saint-Donat-sur-l’Herbasse (les dimanches à 17h00, entrée libre)

2 août : Bernard de Quillacq (Dijon)

9 août : Michel Robert (Saint-Donat-sur-l’Herbasse)

16 août : Nathalie Ponce, basson, avec Michel Robert

22 août (20h30) : concert de clôture de l’académie Orgue et chant du Centre musical international J.S. Bach

23 août : Alain Bouvet (Caen)

28 août (17h00) : concert de clôture de l’Académie international d’improvisation conduite par Thierry Escaich

30 août : Maxime Heintz (Grignan)

 

 

Quelques perles musicales glanées sur Internet :

La fin de la dernière audition dominicale de Jean Guillou (voir la Lettre de la tribune n°13) à Saint-Eustache  :

https://www.youtube.com/watch?v=r-dYAmI_nxo

Jean-Baptiste Monnot sur l’orgue de la collégiale de Mantes-la-Jolie :

https://www.youtube.com/watch?v=HqeOjnofglY

Paul Goussot, à Bordeaux :

https://www.youtube.com/watch?v=KfR4ZcefA20

Yoann Tardivel-Erchoff dans une oeuvre de Maurice Duruflé

https://www.youtube.com/watch?v=_HkBNiukF68

 

 

 

Récital flûte de Pan et orgue, dimanche 12 juillet à 20h30

On se souvient que l’orgue de Saint-Barnard avait, lors d’une précédente saison, accueilli ses cousins à claviers : harmonium, accordéon, piano et clavecin. Cultivant cette heureuse habitude qui consiste à sortir le majestueux instrument de son isolement, tout en haut de sa tribune, les Amis de l’orgue de Saint-Barnard proposent, ce dimanche 12 juillet à 20h30, un original récital flûte de Pan et orgue.

L’immense instrument aux mille tuyaux d’étain, sous les doigts de Dominique Aubert, organiste de l’église de Chennevières-sur-Marne, en région parisienne, dialoguera avec les fines flûtes de bois de Philippe Emmanuel Haas, venu de Suisse. Orgue et flûte de Pan, conversation de cousins car l’on sait que l’un fut inventé par Ktésibios dans l’Egypte antique et utilisa des aulos, sortes de petites flûtes de bergers dont on peut se faire une idée, de nos jours, justement avec ces flûtes de Pan. Instrument mythique, il fut célébré par Mallarmé dans son célèbre « Après-midi d’un faune » (« …Tâche donc, instrument des fuites, ô maligne Syrinx, de refleurir aux lacs où tu m’attends ! »). C’est Ovide qui attribue la création de cet instrument au dieu grec tout à son désir de séduire la nymphe Syrynx. Naï de Roumanie, frestel de Provence ou des Pyrénées, firlinfeu de Lombardie, paixiao de Chine ou siku bolivien ou nyanga du Mozambique, la flûte de Pan est présente dans toutes les cultures musicales traditionnelles, jusqu’en Océanie. Elle prouvera, lors de ce concert, toute sa s ouplesse et son à-propos dans la musique des XVIème, XVIIème et XVIIIème siècle de toute l’Europe.

Le Duo Flûte de Pan et orgue fut constitué en 2009 et a été, depuis, invité dans le cadre de plusieurs festivals de musique ancienne et classique, en France et dans les pays francophones. Philippe Emmanuel Haas est né à Bâle. Il a fait ses études de flûte de Pan en musique ancienne et classique à Berne, en Suisse, et au Conservatoire de Hilversum, aux Pays-Bas. Il a participé à des cours magistraux d’interprétation sur des instruments en réplique d’époque au Centre international de formation musicale à Nice auprès de Jean-Loup Grégoire et de Simion Stanciu Syrinx ; dans le cadre de la Gesellschaft für alte Musik à Rastatt, en Allemagne, chez Hans-Martin Linde, ainsi qu’à l’Académie de Musique de Sion en Suisse dans le cadre du Festival Tibor Varga, sous la direction de Jordi Savall. Il a donné de nombreux concerts, en soliste accompagné à l’orgue, au clavecin, à la harpe ou au luth ou comme membre d’ensembles, en Allemagne, en Autriche, en Belgique et jusqu’en Californie, en Espagne, en Estonie et en Israël. En 1992 il était hôte enseignant de l’Académie Florigammes à Sartène, en Corse. Dominique Aubert est né à Arles. Il a obtenu un Premier prix de piano au conservatoire de Nîmes avant de se passionner pour l’orgue. Elève de Jean-Paul Lecot, organiste des basiliques de Lourdes, il a particulièrement travaillé l’écriture, l’interprétation et l’accompagnement liturgique. Il a participé à de nombreuses sessions d’orgue à Toulouse dirigées par Xavier Darasse. Organiste de 1976 à 1980 de l’église Saint Julien et à la Primatiale Saint Trophime d’Arles, il a été nommé, en 1982 à l’église Saint Pierre de Chennevières-sur-Marne . Auteur de plusieurs pièces à destination liturgique, il est membre de la Commission diocésaine de musique liturgique  du diocèse de Créteil.

Le programme s’avère un véritable panorama de la musique européenne, établi sur trois siècles et envisagé sous le jour original de la présence en soliste de la flûte de Pan. on entendra ainsi, la Prince of Denmark’s march de Jeremiah Clarke (1686/1707), une Suite de la Renaissance constituée de danses de Claude Gervaise (XVIème siècle) et Michael Praetorius (1571/1621) comprenant Pavane, Gaillarde, trois Bransles de Bourgogne, Volta, Bransle des villages, Allemande, Bransle double de Poictou et Spagnoletta, deux pièces extraites d’Alcyone ainsi que deux extraits du Deuxième Livre des pièces de viole de Marin Marais (1668/1733) transcrites par Jean-Paul Lécot, l’air « Now, O now I needs must part » de John Dowland (1562/1626), la Sonate en sol majeur opus 1 n°12 de Benedetto Marcello (1686/1739), la Toccata pour orgue de Gaston Bélier (1863/1938), des extraits de Six duos galants d’Esprit-Philippe Chédeville (1696/1762) et plusieurs airs opéras et d’oratorios de Georg-Friedrich Haendel (1685/1759).haas aubert

Virtuosité instrumentale et originalité seront, une nouvelle fois au rendez-vous des mélomanes et des habitués de la tribune de Saint-Barnard. Ce concert aura lieu le dimanche 12 juillet à 20h30. Entrée payante (10€, tarif réduit 5€ pour les moins de 12 ans). Billets en vente sur place.




musicattitude01 |
My favorite things |
Gribouille et Eva |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Andalo Carrega, musicien
| mamadou-système
| Frank Woodbridge - Compos...