Jeux d’orgue de Gilles Loopuyt, samedi 25 juin

L’enthousiasme et la qualité étaient de rigueur, ce dernier week-end à Saint-Barnard. Les deux manifestations qu’avaient programmé les Amis de l’orgue ont en effet marqué le public et fait preuve des qualités que l’on rencontre souvent autour de l’orgue de la collégiale !
Le samedi, tout d’abord, Jean-Michel Petit donnait la réplique au hautbois virtuose de Jean-Paul Jacquon, professeur au Conservatoire de Romans. Dans un programme qui faisait une large place aux airs les plus connus, on pouvait apprécier, tout à la fois, la complicité du duo et la réussite de cet alliage rare. Coutumier du fait, Jean-Michel Petit reçoit souvent des solistes (violoncelle de Christophe Cheng, voix, flûte d’Ani Akinian…) et donne à entendre des adaptations réussies ainsi que des œuvres peu entendues. Jean-Paul Jacquon, pour sa part, démontrait sa maîtrise de l’instrument à anches, délicat et pastoral, mais aussi capable de remplir la longue nef.
Le lendemain, sous la conduite de Frédéric Brun, président de l’association et animateur de cette manifestation quelque peu folle, le Marathon d’orgue faisait sonner l’instrument pendant quatre heures sans discontinuer. Les musiciens, amateurs et professionnels, se  succédaient  à un rythme soutenu, presque « à la chaîne », et avec, la encore, un enthousiasme non feint. Christiane Boué, organsite de l’église réformée de Valence, Bernard Fouilland, assistant du titulaire de l’orgue de la cathédrale de Valence, Bernard Bender, organiste de la collégiale de Grignan, Muriel Gontard, organiste du temple de Montélimar, ainsi que Jean-Michel Petit et Frédéric Brun, aussi organiste de l’église de Bourg-de-Péage, donnaient à entendre les œuvres de leur choix, démontrant ainsi leur plaisir de venir jouer à nouveau à Romans. Musique ancienne, jazz : tout le répertoire y est passé ! A n’en pas douter, la Musique a été fêtée de la meilleure façon, même avec quelques jours d’avance !
Pour le dernier des Jeux d’orgue de cette série, les Amis de l’orgue reçoivent Gilles Loopuyt, organiste de Montélimar, dont ce sera la première prestation à Romans. Passionné de musique depuis son plus jeune âge, Gilles Loopuyt a débuté le piano à l’âge de 7 ans. Ce n’est que plus tard qu’il a découvert l’orgue et,  après une année de cours à l’Institut Catholique de Paris, il a un temps pratiqué l’orgue en autodidacte. De 2008 à 2014, il a suivi les cours d’orgue de Muriel Gontard au Conservatoire Intercommunal de Montélimar. Il a participé également à plusieurs masterclasses avec Pierre Perdigon et Jan-Willem Jansen à Saint-Antoine- l’Abbaye, ainsi qu’avec Jacques Pichard et Marie-Virginie Delorme à Châteauneuf du Pape. Organiste liturgique, il seconde Fabienne Médurio à la collégiale Sainte-Croix de Montélimar.
Le programme qu’il a concocté sera consacré à la musique ancienne. Ainsi, de Nicolaus Bruhns (1665/1697) on entendra le « Petit prélude en mi mineur ». De Dietrich Buxtehude (~1637/1707), musicien qui fut l’idole de Bach au point que celui-ci parcourut 300km pour aller l’entendre, on découvrira la « Fugue en do majeur BuxWV 174 » et la « Chacone en mi mineur BuxWV 160 ». La musique flamande et hollandaise sera aussi à l’honneur avec un « Psaume n°24 » d’Anthoni Van Noordt (~1619-1675) et des variations sur le cantique « Ma jeunesse a une fin » élaborées par Jan Pieterszoon Sweelinck (1562-1621). Il est toujours émouvant d’entendre, à notre époque, des œuvres composées il y a presque cinq cents ans ! De Bach, on entendra trois chorals du recueil imprimé Schübler (« Wachet auf, ruft uns die Stimme », « Wo soll ich fliehen hin » et « Meine Seele erhebt den Herren »). Ces chorals sont des transcriptions effectuées par Bach lui-même des airs de ses cantates qui avaient, de son vivant, rencontré un succès tout à fait notable. Enfin, de Nicolaus Bruhns, on entendra le « Grand prélude en mi mineur ».
Ce, c’est donc à un voyage dans le temps que les auditeurs seront conviés avant que l’association ne marque sa traditionnelle  pause estivale. D’autres concerts sont prévus en septembre (les Double Jeu ! des virtuoses, grands prix de conservatoires et concertistes internationaux). Il sera temps d’en reparler !…Loopuyt

0 Réponses à “Jeux d’orgue de Gilles Loopuyt, samedi 25 juin”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




musicattitude01 |
My favorite things |
Gribouille et Eva |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Andalo Carrega, musicien
| mamadou-système
| Frank Woodbridge - Compos...