• Accueil
  • > Double jeu
  • > Double Jeu ! d’Etienne Walhain, week-end du 10 et 11 septembre

Double Jeu ! d’Etienne Walhain, week-end du 10 et 11 septembre

 

EtienneWalhainLa double prestation de Virgile Monin, le week-end dernier, a conquis un public nombreux par l’originalité des programmes, la fermeté et la clarté du jeu du jeune virtuose, ainsi que par cette capacité si étonnante de tirer d’orgues bien connus des alliages de sonorités inouïs.

Il n’y a pas à douter qu’Etienne Walhain, reçu ce prochain week-end, s’inscrira dans cette veine qui renouvelle les concerts d’orgue et leur apporte un rafraîchissant courant de nouveauté et de qualité.

Né en Belgique en 1980, Étienne Walhain est l’organiste titulaire des grandes orgues Ducroquet de la cathédrale Notre-Dame de Tournai (Belgique). Formé tout d’abord le Conservatoire royal de musique de Mons, il y a obtenu plusieurs premiers prix : harmonie, musique de chambre, analyse musicale et orgue ; il a reçu conjointement le premier prix d’orgue du conservatoire de Cambrai (France). Il a étudié ensuite avec Louis Robilliard au Conservatoire à rayonnement régional de Lyon, obtenant le premier prix de perfectionnement avec les félicitations du jury. Il a en outre remporté le premier prix d’organiste-concertiste dans la classe d’orgue de Jean-Jacques Kasel au Conservatoire supérieur de musique de Luxembourg. Pendant plusieurs années, il s’est perfectionné auprès du Maître Jean Guillou. Étienne Walhain poursuit aujourd’hui une carrière de concertiste qui l’amène à jouer fréquemment dans les principaux pays d’Europe. En 2005, ses débuts américains l’ont conduit à New York, Boston et Philadelphie. Cette année, il s’est produit en Italie (Udine, Pessaro, Fermo), en Espagne (Villar de Canas), Pologne (Lodz), Allemagne (Essen, Langenberg, Düsseldorf, Chemnitz, Elsterberg, Amberg, Bensheim), ainsi qu’en France (La Roche en Ardenne, Halluin, et en Belgique (Tournai).

A Romans, le jeune virtuose interprètera la « Fantaisie et fugue chromatique en ré mineur BWV 903 » de Johann-Sebastian Bach, œuvre énigmatique et puissante, aux climats très contrastés. D’Antonio Vivaldi on entendra le « Concerto en ré majeur » transcrit par Jean Guillou. L’étincelant « Final op.21 » de César Franck et le choral « Herzlich tut mich verlangen » de Johannes Brahms mettront tout particulièrement le caractère de l’orgue en valeur, tout comme l’ « Introduction et passacaille en ré mineur » de Max Reger, prolifique compositeur pour l’orgue quelque peu oublié.

A Saint-Antoine-l’Abbaye, Etienne Walhain jouera l’immense « Toccata, adagio et fugue en do majeur » de Johann Sebastian Bach, trois « Sonate » de Domenico Scarlatti, l’ardent choral « O Gott du frommer Gott » de Johannes Brahms et deux courtes œuvres très contrastées de Jean Guillou : «  »Au miroir des flûtes » et « Tutti ostinati » extraites du recueil « Jeux d’orgue op.34 ».

Ces deux concerts, gratuits, seront donnés le samedi 10 septembre à 17h30 à Saint-Barnard (Romans) et le dimanche 11 septembre à 17h00 dans l’abbatiale de Saint-Antoine-l’Abbaye. Les mélomanes auront à cœur d’entendre ces deux concerts très différents et de savourer le jeu virtuose du jeune musicien.

0 Réponses à “Double Jeu ! d’Etienne Walhain, week-end du 10 et 11 septembre”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




musicattitude01 |
My favorite things |
Gribouille et Eva |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Andalo Carrega, musicien
| mamadou-système
| Frank Woodbridge - Compos...