• Accueil
  • > Double jeu
  • > Double Jeu ! d’Hervé Désarbre, samedi 16 et dimanche 17 septembre

Double Jeu ! d’Hervé Désarbre, samedi 16 et dimanche 17 septembre

La première prestation de Florent Gallière, pour les Double Jeu ! de Saint-Barnard et Saint-Antoine-l’Abbaye, a été saluée de chaleureux applaudissements. L’énergie implacable déployée dans le programme donné à Romans, épique et passionné, a permis au musicien d’asseoir encore sa parfaite maîtrise technique dans des fresques virtuoses. Sachant se faire délicat, attentif au phrasé, au contour des mélodies, il a aussi démonté à Saint-Antoine, et c’est l’intérêt de la formule, qu’il sait aussi rendre la finesse des grâces baroques de l’Europe entière qu’il avait assemblées en un beau programme.

En total contraste avec les deux week-ends précédents, le public aura à nouveau la possibilité de découvrir de nouveaux univers sonores et un talent musical tout différent. Habitué de la formule, et lié par une de ces amitiés qui se tissent entre concertistes et organisateurs de concerts, Hervé Désarbre sera aux commandes des deux orgues. Né à Roanne, Hervé Désarbre a étudié le piano avec Madeleine David, élève de l’organiste et compositeur Aloÿs Claussmann, puis s’est perfectionné auprès d’André Chometon, professeur au C.N.R de Lyon avant d’entrer ensuite dans la classe d’orgue du maître André Fleury à la Schola Cantorum et de travailler également avec Guy Morançon à Notre-Dame-des-Victoires à Paris. D’abord organiste de l’église Saint-Louis de Roanne, il a été nommé, en 1993, titulaire de l’orgue historique du Val-de-Grâce, à Paris et, en 2005, organiste du ministère des Armées. En 2014, il a été nommé membre du comité international d’experts pour la restauration du grand-orgue Cavaillé-Coll du conservatoire de Moscou. Il a créé nombre d’œuvres contemporaines, françaises ou étrangères, pour orgue seul ou avec orchestre, la plupart lui étant dédiées, et a enregistré une quinzaine de disques. Membre de la Famille Camillienne, il est aussi directeur artistique des Editions Le Chant du Monde, et titulaire honoraire de l’orgue historique John Abbey de Renaison. Hervé Désarbre, commandant dans la réserve citoyenne, est chevalier de l’ordre national du Mérite et détenteur de la médaille d’honneur du Service de santé des armées.

Amateur de musiques peu courantes, voire peu orthodoxes, le musicien a l’habitude d’agencer avec finesse des programmes qui étonnent par leur originalité, par la rareté des œuvres jouées, mais aussi par l’envie revendiquée du musicien de faire du concert un véritable moment de plaisir, pour le public comme pour lui. Le sourire vient souvent au visage des auditeurs : science et maîtrise éloignent la légèreté, le propos reste celui d’un grand musicien, son regard celui d’un amoureux des belles choses de la vie. Pour ce week-end, Hervé Désarbre a choisi de rendre hommage aux grandes femmes de l’histoire et de célébrer, au passage, quelques anniversaires. Ainsi, pour évoquer Ariane, on entendra le « Concerto grosso, opus 7 n°6 « Il pianto d’Arianna » de Pietro Locatelli. Le souvenir d’Ann Boleyn sera évoqué par le « Grand offertoire sur Anna Bolena » de Gaetano Donizetti. L’organiste célèbrera ensuite plusieurs anniversaires : le bicentenaire de la mort d’Etienne-Nicolas Méhul avec sa « Sonate en ut mineur opus 1 n°2 » ; le quarantième anniversaire de la mort de la Mère Brazier avec « Fondue savoyarde » de Julien Bret ; le quarantième anniversaire de la mort de Maria Callas avec la « Cavatine de Rosine », extrait du Barbier de Séville, de Rossini, arrangée par le fantasque Louis-James-Alfred Lefébure-Wély, ainsi que le vingtième anniversaire de la mort de l’océanographe Anita Conti avec trois pièces d’Andreas Willscher (« La raie », « La lotte » et « Le gobie ». Hervé Désarbre honorera aussi la figure de la Princesse Amélie de Prusse avec la « Sonate pour orgue n°6 » de Carl-Philip-Emanuel Bach et celle d’Hildegarde von Bingen, pour le jour de sa fête, avec une œuvre de Flor Peeters : « Paix monastique ».

Cet étonnant programme sera donné le samedi 16 septembre à 17h30 à Saint-Barnard et le dimanche 17 septembre à 17h00 à Saint-Antoine-l’Abbaye. Les différences qui séparent les deux orgues permettent que la répétition d’un même programme suscite de réelles surprises, un véritable intérêt et l’impression de redécouvrir ce que l’on a entendu la veille !Hérvé Désarbre

 

0 Réponses à “Double Jeu ! d’Hervé Désarbre, samedi 16 et dimanche 17 septembre”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




musicattitude01 |
My favorite things |
Gribouille et Eva |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Andalo Carrega, musicien
| mamadou-système
| Frank Woodbridge - Compos...