Archive pour la Catégorie 'Fête des claviers'

Musique migrante – Dimanche 26 mai à 15h00

Vous devez être nombreux à vous souvenir de la Fête des claviers qui avait marqué la saison musicale de notre association en 2011 !

Nous avons souhaité réitérer cette heureuse initiative qui a ouvert l’orgue à d’autres publics, découvrir d’autres aspects de la musique pour claviers et modifier le déroulement de ce concert-promenade pour profiter des richesses de la collégiale. Ainsi, cette Musique migrante consiste en une longue promenade musicale, dans Saint-Barnard.

Nous entendrons donc :

- Alice Baudoin, au clavecin, dans la chapelle du Saint-Sacrement ;

- la classe d’accordéon du Conservatoire de Romans et Lucile Moury, dans le choeur de la collégiale ;

- Julien Girard, à l’harmonium, dans la chapelle du Saint-Sacrement ;

- Virgile Monin, à l’orgue, dans la nef.

Ce concert d’une genre nouveau est prometteur à plus d’un titre ! Instruments superbes rarement associés, musiciens de tout premier ordre, jeunes et talentueux (la moyenne d’âge est d’une vingtaine d’années), déroulement original : toutes les conditions sont réunies pour faire de cette Musique migrante, une réussite !

Venez nombreux assister à ce concert promenade étonnant et qui s’annonce magnifique !

Lucile Moury est née en 1989. Elle s’intéresse très tôt à l’accordéon et obtient, en 2006, le DEM d’Accordéon. Elle étudie parallèlement le piano et se forme aussi à l’accompagnement vocal et instrumental puis prépare une licence de Musicologie à la Sorbonne. Au CNSM de Paris, dans la classe d’Accordéon de Max Bonnay, elle y obtient en juin 2011 son second cycle supérieur (Master 2) d’Accordéon, ainsi qu’un Prix d’Harmonie dans la classe de Fabien Waksman, un certificat d’arrangement ainsi qu’une récompense en Analyse. Son répertoire très varié s’étend des transcriptions de la musique ancienne à la musique contemporaine, sans oublier la musique russe. Très impliquée dans la création contemporaine, elle collabore avec de jeunes compositeurs et participe à plusieurs projets d’orchestre de chambre. Soucieuse aussi de s’ouvrir à d’autres arts, elle a notamment eu l’occasion de travailler avec des circassiens et des comédiens. Elle s’est déjà produite au Centre de Documentation de Musique Contemporaine (CDMC) de Paris, ainsi qu’au Théâtre du Châtelet. Titulaire du Diplôme d’Etat d’Accordéon, elle achève actuellement la Formation Diplômante au Certificat d’Aptitude d’Accordéon au CNSM de Lyon. Elle enseigne l’Accordéon au Conservatoire de Montélimar et est professeur au Conservatoire de Valence. Lucile Moury jouera des œuvres Bach et Semionov. La classe d’accordéon jouera des oeuvres de Busseuil, Haendel, Cimarosa, Solotarev et Soler.

Julien Girard commence l’étude du piano à l’age de 15 ans à l’ENM de Bergerac. Il se prend rapidement de passion pour l’orgue en écoutant l’enregistrement de Yves CASTAGNET à l’orgue Cavaillé-Coll de Saint-Ouen de Rouen avec la Symphonie-Passion et Evocation de Marcel DUPRE. Lorsqu’il arrive à Bordeaux pour ses études supérieures de musicologie, il travaille sur l’orgue de l’église Notre-Dame de Talence et étudie avec François ESPINASSE au CNR de Bordeaux où il suit aussi le cursus de Formation Musicale et d’écriture (avec notamment un élève d’Olivier Messiaen). En 2000 après l’obtention d’une maîtrise de musicologie sur « Georges WENNER, Facteur d’Orgues Bordelais 1848-1882 » sous la direction de Marie-Bernadette DUFOURCET-HAKIM, il s’installe à Paris pour préparer les concours de l’enseignement et continue l’orgue avec Haru ESPINASSE au Conservatoire de Nanterre. Il prend aussi des conseils auprès de Vincent WARNIER. Organiste passionné, Julien GIRARD se déplace jusqu’au Québec et aux États-Unis pour aller jouer de nombreux instruments, dont le fameux Wanamaker Organ (Macy’s, Philadelphia). Julien GIRARD enseigne aujourd’hui la musique et transmet sa passion dans un collège de Seine Saint Denis. En plus de son activité organistique, il chante en tant que 1er ténor dans deux brillants ensembles vocaux parisiens sous la baguette d’Olivier BARDOT, ainsi que ponctuellement dans l’Ensemble Vocal de l’Abbaye Royale de Celles sur Belle. Julien Girard jouera des œuvres de Berlioz, Saint-Saëns, Bizet, Chausson, Guilmant, Boëllmann et Fleury.

Né en 1987, Virgile Monin effectue ses études musicales au conservatoire de Nantes, où il reçoit l’enseignement de Michel Bourcier. Il étudie aussi l’improvisation, dans la classe de Pierre Pincemaille, au conservatoire de Saint-Maur-des-Fossés. Il bénéficie par ailleurs des conseils de Jean Guillou, Thierry Escaich et Henri-Franck Beaupérin. Virgile Monin est actuellement étudiant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, en classe d’écriture.  En 2011, il remporte trois concours internationaux : Angers (Grand Prix d’orgue Jean-Louis Florentz de l’Académie des Beaux-Arts, Institut de France), Luxembourg et Biarritz (Grand Prix André Marchal).  Il obtient également une licence de musicologie à la faculté de Rennes 2.  Virgile Monin se produit régulièrement en concert, tant en France qu’à l’étranger. Virgile Monin jouera des œuvres de Bach, Guillou et Rachmaninov/Monin.

Dimanche 26 mai à 15h00 – entrée payante : 5€ – gratuit pour les moins de 12 ans

fichier pdf affiche musique migrante

 

Fête des claviers : une belle journée

La première Fête des claviers, initiée par notre association avec le concours de la ville et du Conservatoire de Romans, a connu un beau succès !

Malgré quelques averses qui ont perturbé l’intervention des vielleurs, l’ambiance était toute d’amitié et de plaisirs musicaux partagés.

Dès 10 heures, Clément PERRIER prenait possession de Jacquemart (c’était son premier concert public). Accompagnés par Jean-Paul BOUILLOUX et Marc BERNAD (qu’on entendit heureusement souvent dans la journée), le public rejoignait le salon Audra, initiant un rigaudon en chemin… Les jeunes percussionnistes, élèves de David CATIL faisaient merveille dans des transcriptions dues au talent de leur professeur. Martin SUROT, qui nous attendait au Conservatoire, figeait son auditoire avec Rachmaninov, Liszt, Schubert, avant un bis ravélien d’une grâce aérienne. Marie-Hortense LACROIX brossait le panorama complet de l’évolution de la facture des claviers, de Ktésibios à Bösendorfer avant que Sylvie PAGANO, elle aussi très pédagogique, nous donne à danser Loeillet ou Frescobaldi et à somptueusement méditer sur Bach. A tout seigneur, tout honneur, il revenait à François SANTON de faire sonner le roi des instruments dans la nef de la collégiale : Julien, Franck et Dubois déployaient leurs sonorités amples et leurs puissantes envolées, pour le plus grand plaisir du public nombreux.

Nos amis venus de Grézieu-la-Varenne sont repartis tout heureux : jolie rencontre !

Des photos seront bientôt disponibles ici, dues au talent des amateurs du club de Saint-Hilaire-du-Rosier.

Encore merci et bravo à tous !

Fête des claviers

Les Amis de l’orgue de Saint-Barnard (Romans, Drôme) sont heureux de vous proposer avec la collaboration du Conservatoire du Pays de Romans et le soutien de la Ville de Romans, la première FETE DES CLAVIERS, samedi 14 mai 2011, à Romans, à partir de 10 heures. Cette « Folle journée » consacrée aux instruments à claviers, au monde fabuleux auquel ils donnent accès, offre 5 moments musicaux, dans 5 lieux différents du centre ancien de Romans. Le public est invité à une promenade musicale, d’un lieu à l’autre, au son des vielles à roue tenues par JEAN-PAUL BOUILLOUX et MARC BERNAD.

 

PROGRAMME

 

10 heures, sur le carillon de Jacquemart, place Ernest Gailly : CLEMENT PERRIER, carillon

 

Ce carillonneur, âgé de 15 ans, habite à Grézieu-la-Varenne (Rhône). Il étudie l’orgue et le carillon et a déjà obtenu plusieurs récompenses de la Guilde des carillonneurs de France. Il réveillera Romans avec un programme très éclectique : Yves MONTAND, Michel FUGAIN, BRAHMS, les BEATLES, QUANTZ…

 

11 heures, salon Audra de la salle des Cordeliers, place Jules Nadi : ENSEMBLE DE PERCUSSIONS DU CONSERVATOIRE DU PAYS DE ROMANS

 

Les élèves du Conservatoire se produiront en ensemble et mèneront le ballet des mailloches sur les instruments à clavier en bois et en métal. Le contraste sera intéressant avec le cadre suranné de ce petit salon hérité du passé militaire de la ville !

 

12 heures, salle Mayeux du Conservatoire, place Zamenhof MARTIN SUROT, piano

 

Ce jeune musicien, premier Prix de piano au CNSM de Paris, élève de Jean-François Heisser et Claire Désert, possède un jeu qui allie force et délicatesse. Son talent déjà reconnu lui a permis de se produire dans de nombreux pays. Il interprétera RACHMANINOV, LISZT auteur et transcripteur de SCHUBERT (bicentenaire oblige).

 

14h30, chapelle du Saint-Sacrement, collégiale Saint-Barnard : conférence de Marie-Hortense LACROIX, directrice du Conservatoire

 

Au cours de ce petit moment didactique, vous pourrez approfondir votre connaissance de la facture et du répertoire des instruments à claviers.

 

15 heures, chapelle du Saint-Sacrement, collégiale Saint-Barnard : SYLVIE PAGANO, clavecin

 

Dans ce même écrin somptueux, paré d’une tenture brodée du XVIème siècle, l’instrument à sautereaux fera entendre son délicat ferraillement. Il parcourra l’Europe, avec des œuvres de NEUSIEDLER, FRESCOBALDI, LOEILLET, BACH, COUPERIN et D’AQUIN.

 

16 heures, collégiale Saint-Barnard: FRANCOIS SANTON (organiste de l’abbaye Saint-Victor de Marseille), orgue

 

A tout seigneur, tout honneur : le grand orgue Chambry/Gonzalez de la collégiale conclura la journée.Il déploiera ses timbres et résonnera dans la nef dans des œuvres de JULLIEN, FRANCK et DUBOIS. Ces œuvres sonneront de manière tout-à-fait adaptée à cet instrument polyvalent, typique de la facture néoclassique française.

 

Ces concerts sont gratuits : leur accès est libre, dans la limite des places disponibles. Venez nombreux, avec vos amis ! Vous êtes les bienvenus !

 

 

 

 




musicattitude01 |
My favorite things |
Gribouille et Eva |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Andalo Carrega, musicien
| mamadou-système
| Frank Woodbridge - Compos...