Archive pour la Catégorie 'Intermezzi'

Page 2 sur 3

Intermezzo de la Saint-Barnard, dimanche 25 janvier, 16h30

Même si l’hiver est, pour les organistes et les organisateurs de concerts d’orgue, une saison de « relâche » ou de quasi-hibernation, il y a quelques originaux qui ne tiennent crânement pas compte des rigueurs de l’atmosphère et persistent, à bon escient, à faire entendre leur orgue, soit qu’ils bénéficient d’un généreux mécène qui leur alloue des crédits suffisant alloués au chauffage soit, comme à Romans, qu’ils peuvent compter sur leur public, sa fidélité et son farouche amour pour la musique ainsi que sur la qualité de leur programmation et du musicien invité !

Ainsi, pour honorer le saint patron de la collégiale, fêté le 23 janvier, les Amis de l’orgue de Saint-Barnard organisent, ce dimanche 25 janvier à 16h30, le premier Intermezzo qui ouvre la saison musicale 2015. C’est un fidèle de la tribune romanaise qui officiera, l’excellent Maxime Heintz. Ce jeune musicien talentueux est né à Chalon-sur-Saône. Il a commencé la musique en 1995 et notamment l’orgue avec Pierre Simonet. En 1998, il a intégré le Conservatoire de Marseille, dans la classe d’André Rossi, duquel il est sorti avec un Premier prix. Longtemps organiste titulaire de la collégiale de Grignan, il se consacre maintenant à la direction chorale tout en continuant à pratiquer son instrument de prédilection. Musicien accompli, d’une générosité soulignée, il s’était produit, en 2014, à deux reprises, comblant le public lors de concerts aux programmes charpentés et complets. Fidèle de Bach et du répertoire romantique, il en donne une traduction toujours vivante et rigoureuse, fermement menée par une attention toujours constante au rythme et aux couleurs, agencées avec goût et simplicité, pour une bonne compréhension des œuvres.

Ce concert fera suite à l’assemblée générale des Amis de l’orgue de Saint-Barnard qui aura eu lieu le samedi 24 janvier à 10h30, au siège de l’association, 5 rue des Trois-Carreaux. Comme à l’accoutumée, le rapport moral de la saison passée sera présenté : les occasions d’entendre l’orgue sont marquées, depuis quelques années, par un renouvellement qui concilie originalité et qualité. Les musiciens invités, parmi les meilleurs représentants du monde de l’orgue français sont souvent jeunes. On peut penser que l’association présidée par Frédéric Brun proposera, pour 2015, des occasions d’entendre résonner l’orgue de la collégiale inscrites dans une veine identique.

 maxime heintz

Intermezzo de Noël, sérénade pour les santons : dimanche 28 décembre à 16h30

Pour conclure une riche saison musicale, les Amis de l’orgue de Saint-Barnard proposent, ce dimanche 28 décembre à16h30, un Intermezzo qui sera une sorte de sérénade donnée aux sages santons de la crèche. C’est Jean-Michel Petit qui officiera en compagnie de son confrère péageois, Frédéric Brun. Fouillant le répertoire qui, pour cette période s’avère d’une particulière richesse, les deux musiciens ne manqueront pas d’avoir recours à des œuvres marquées par un sens du pittoresque évocateur et toujours réjouissant. En effet, les compositeurs, et tout particulièrement au XVIIIème siècle, ont souvent fait preuve d’une verve pétillante pour rendre la joie qui salue la naissance du Sauveur.

L’activité de l’association est marquée, depuis plusieurs années, par un renouveau intéressant et des activités qui modifient l’approche de l’imposant instrument à tuyaux. En 2014, les occasions n’ont pas manqué d’entendre d’excellents musiciens : c’est une des constantes des programmes récents, d’ailleurs, de faire entendre des organistes chevronnés qui viennent à Romans faire entendre l’essentiel des quelques 500 ans de musique, riche potentiel que recèle l’orgue de la collégiale alors que beaucoup d’autres sont, par nature, « spécialisés » pour une époque particulière.

On se souviendra, ici, des Jeux d’orgue de juin, très divers dans leur caractère et exprimant en cela le caractère de chaque interprète. En septembre, la fructueuse collaboration des romanais avec leurs collègues de Saint-Antoine-l’Abbaye, a permis de recevoir, pour deux concerts successifs, de nouveaux virtuoses. On note, chaque année, l’excellence du niveau général mais aussi la jeunesse de certains des invités, ce qui n’enlève rien à leur virtuosité mais, bien au contraire, rend ces concerts tout à fait indispensables. Enfin, en octobre dernier, l’orgue se parait de mille couleurs pour dialoguer, lors d’un superbe concert, avec le piano. Les sœurs Nikitine éblouissaient un public largement renouvelé dans des transcriptions personnelles défendues avec sûreté et justesse expressive.

Les Amis de l’orgue de Saint-Barnard tiendront leur assemblée générale le samedi 24 janvier à 10h30 au siège, 5 rue des Trois Carreaux. Comme à l’accoutumée, le bilan, largement positif de l’association y sera dressé avant que le détail de la saison 2015 ne soit présenté.

 fichier pdf affiche intermezzo 4

Intermezzo de la Sainte-Cécile, dimanche 23 novembre à 16h30

Outre les concerts de juin et septembre, les Amis de l’orgue de Saint-Barnard célèbrent les fêtes carillonnées qui ponctuent l’année : Saint-Barnard en janvier, Pâques et, avant Noël et alors que la saison musicale marque une pause, Sainte-Cécile, patronne des musiciens. La légende de Sainte-Cécile nous fut transmise par Jacques de Voragine. Issue d’une famille noble romaine, Cécile voua sa vie à Dieu et fit vœu de virginité. Arrivée en âge de se marier, ses parents lui choisissent Valérien pour époux, un païen. Après plusieurs jours de prière et de jeûne, arrive la nuit de noces. Elle déclara alors à son prétendant, Valérien : « J’ai pour amant un ange qui veille sur mon corps avec une extrême sollicitude. S’il s’aperçoit le moins du monde que tu me touches, étant poussé par un amour qui me souille, aussitôt il te frappera, et tu perdrais la fleur de ta charmante jeunesse ; mais s’il voit que tu m’aimes d’un amour sincère, il t’aimera comme il m’aime, et il te montrera sa gloire. » Maîtrisé par la grâce de Dieu, il se convertit et reçut le baptême de la main du pape Urbain. Alors qu’un ange annonça leur martyre à Valérien et son frère, ceux-ci furent dénoncés. Jugés par le préfet, les deux frères bénéficièrent cependant de la défense du garde Maxime qui tenta de les sauver. Finalement, alors que le garde se convertit lui aussi, tous furent mis à mort. Cécile obtint cependant le droit de sépulture le long de la Voie Appienne (et non dans les catacombes) et poursuivit son œuvre d’évangélisation. Arrêtée, elle fut condamnée à être décapitée. Au moment du supplice, elle se mit à chanter ce qui contribua sûrement à faire d’elle la patronne des musiciens. Pour l’honorer, Jean-Michel Petit, organiste titulaire de la collégiale a convié Jean-Claude Frey à donner cet Intermezzo. Les deux comparses se rencontrent souvent à la tribune de la collégiale alors qu’ils viennent travailler leur instrument. C’est donc le plus naturellement du monde qu’ils ont convenu de donner ce concert ensemble. Jean-Michel Petit a été l’élève de madame Amiez-Falque au Conservatoire de Grenoble, puis de Frédéric Munoz et Jean-Luc Saliques. Jean-Claude Frey est le fils d’une pianiste et d’un violoniste, Georges Frey, qui fut le directeur du Conservatoire de Mulhouse et un ami du docteur Schweizer. Né dans la milieu, il mena une carrière d’organiste avant de s’installer à Romans. Ils joueront des œuvres de Georg Muffat (« Toccata prima ») et Dietrich Buxtehude « Prélude, Fugue et Final en ré majeur », Pedro de Araujo (« La Bataille de Marignan »), Benedetto Marcello (« Adagio » d’un « Concerto pour hautbois ») et Jean-Philippe Rameau (« Gavotte variée »), dont on célèbre les 250 de la mort. Moment musical de qualité, réunion amicale aux claviers, petite fête des musiciens, cet Intermezzo, donné à Saint-Barnard le dimanche 23 novembre à 16h30 (entrée libre) devrait ravir les mélomanes.

Jean-Michel Petit

jc_frey_photo001

Intermezzo de Pâques – lundi 21 avril à 17h00

Le prochain Intermezzo des Amis de l’orgue de Saint-Barnard aura lieu le lundi de Pâques, 21 avril à 17h00.

Jean-Michel Petit, à l’orgue, interviendra deux fois avec des œuvres pittoresques de Callahan et Willsher.

Cependant, l’essentiel du programme sera donné par l’Ensemble vocal Vibrations, de Grenoble. Groupe vocal composé de neuf personnes (cinq femmes et quatre hommes), il est basé à Poisat. Son répertoire est formé de coups de cœur parmi des chants du monde avec des arrangements souvent écrits pour lui. Les mêmes artistes composent le groupe depuis sa création 2002: les soprani Monique, Soizic et Marie, les alti Pierrette et Béatrice, les ténors (denrée rare des chorales) Gilles et Jean-Marie qu’accompagnent les voix de basse de Jean-Jacques et Patrick. Vibrations revendique le goût de la diversité des genres et propose un répertoire qui s’attache à mettre en valeur cette variété : jazz américain (Gershwin, Kern…), musique sud-américaine (Piazzolla, Bonfa…), chants traditionnels maori, gitan, zoulou ou indonésien, variété (des Beatles à Salvador, de Ferrat à Nougaro…). Déjà entendus de Grenoble et son agglomération à Marseille, dans le Var, le Gard, l’Hérault, en Ardèche et en Isère, ils se produisent sans chef ni partition. Par ailleurs très attachés à produire des animations dans des lieux où la musique est souvent absente (hôpitaux, maisons de retraite…), ils seront en vedette, dans le chœur de la collégiale.

N’hésitez pas, en cette fin de week-end de Pâques, à venir écouter cet Intermezzo rafraîchissant et, sans doute possible, plein de découvertes. Entrée libre, participation aux frais.

Le prochain concert de l’ensemble Vibrations aura lieu le 24 Mai 2014 à la Chapelle Sainte-Marie-d’en-Haut à Grenoble. D’autres informations sur ensemblevibrations.free.fr

 

 

 

Intermezzo de Maxime Heintz, dimanche 26 janvier à 16h30

L’association des Amis de l’orgue de Saint-Barnard, que préside Frédéric Brun, tiendra son assemblée générale ce samedi 25 janvier à 10h30 au siège, 5, rue des Trois Carreaux. Traditionnellement, le point sera fait sur la riche activité de la saison d’orgue 2013 qui a, une nouvelle fois, démontré toute la vitalité artistique qui gravite autour de l’instrument à tuyaux. Des nombreux musiciens, fort jeunes et très talentueux, se sont produits au cours de concerts souvent originaux qui font beaucoup pour la popularisation d’un instrument souvent méconnu : Musique migrante associait à l’orgue l’harmonium, le clavecin et les accordéons des jeunes élèves du Conservatoire, alors que Des bulles et des notes innovait en associant un dessinateur de bandes dessinées et un organiste chevronné.

Honorant le saint patron de la collégiale, les Amis de l’orgue organisent, ce dimanche 26 janvier, le premier Intermezzo de la saison 2014, sur laquelle nous reviendrons plus tard. Aux claviers, Maxime Heintz fera un retour toujours apprécié. Ce jeune musicien talentueux est né en 1982 à Chalon-sur-Saône. Il a commencé la musique en 1995 et notamment l’orgue avec Pierre Simonet. En 1998, Maxime intègre le conservatoire de Marseille dans la classe d’André Rossi au Conservatoire de Marseille, de laquelle il est ressorti avec un premier prix. Longtemps organiste titulaire de la collégiale de Grignan, il se consacre maintenant à la direction chorale. Il donnera, pour ce concert, les Trois Chorals de César Franck (1822/1890), éminent compositeur français d’origine belge, qui fut l’organiste de Sainte-Clotilde, à Paris. Ces trois oeuvres phares du répertoire romantique français, furent son testament musical : elles s’accorderont à merveille avec les timbres de l’orgue de la collégiale.

Intermezzo de Maxime Heintz, dimanche 26 janvier à 16h30

maxime heintz

 

 

Intermezzo d’automne, dimanche 17 novembre à 16h30

Toutes les raisons, toutes les occasions, toutes les circonstances sont bonnes pour faire de la musique ! Ce milieu d’automne, cette proximité de fêtes sujettes à célébration (Cécile, chère aux musiciens, Crépin, cher aux chausseurs…) sont ainsi convoqués pour servir d’argument -s’il en fallait finalement un-, à cet Intermezzo donné, à Saint-Barnard, par Jean-Michel Petit, l’organiste titulaire de la collégiale. Son programme, tout à fait original, sera l’écho des anniversaires nombreux que les mélomanes célèbrent en 2013. Ainsi, Wagner et Verdi (dont on fête, pour chacun, le bicentenaire) côtoieront Mozart et Bach. Jean-Michel Petit a commencé le piano à l’âge de 7 ans, et a  travaillé à Grenoble avec Jeanine Collet. Détenteur d’un prix de supérieur 1 au concours Lucien Wurmser, il a travaillé dans les classes d’orgue et de musique de chambre au Conservatoire de Grenoble avec Madame Amiez-Falque. Plus récemment, il s’est perfectionné avec Frédéric Muñoz et Jean-Luc Saliques. Ce concert gratuit sera donné le dimanche 17 novembre à 16h30.

 Intermezzo d'automne, dimanche 17 novembre à 16h30 dans Intermezzi jean-michel-petit-300x225

Intermezzo du titulaire : trompette et orgue

Les Amis de l’orgue de Saint-Barnard s’inscriront dans la solennité des fêtes de Pâques avec le second Intermezzo de la saison musicale 2013. Dans ce cadre tout en réjouissance, la trompette s’alliera naturellement à l’orgue et saura trouver dans les multiples timbres de l’instrument à tuyaux, l’écho de sa propre rutilance !
Deux musiciens bien connus dans l’agglomération s’entendront à merveille à la tribune de la collégiale. Jean-Michel Petit, l’organiste titulaire de Saint-Barnard, sera aux commandes de son instrument. Ancien élève de Jeanine Collet et de madame Amiez-Falque au Conservatoire de Grenoble, il s’est perfectionné auprès de Frédéric Muñoz et Jean-Claude Saliques. Claude Corbin, quant à lui, tiendra la partie de trompette. D’abord sous-officier de la musique de l’armée de Toulon, Brest, puis de Lyon, il a effectué de nombreux remplacements au sein d’orchestres prestigieux. Professeur-assistant au Conservatoire Régional de Lyon aux côtés de Guy Touvron puis professeur à l’École Nationale de Musique de Bourgoin-Jallieu, il est actuellement membre actif de  l’Harmonie Sainte Cécile et professeur à l’École de Musique de Bourg de Péage où il a crée un ensemble de cuivres qu’il dirige de main de maître.
Le programme de ce moment musical mettra équitablement les deux instruments en valeur : « Suite pour trompette et orgue » de Henry Purcell, « Concerto pour trompette et orgue » de Vincenzo Bellini, ainsi que le « Cantabile » de César Franck et la « Fantaisie chromatique » de Johann-Sebastian Bach, toutes deux à l’orgue.
La saison musicale 2013 de l’association prendra son rythme de croisière au mois de mai. Nous aurons l’occasion d’y revenir tout prochainement. En attendant les prochaines et très originales manifestations, ne manquez pas ce concert gratuit, ce lundi 1er avril à 16h30.

Intermezzo du titulaire – dimanche 20 janvier à 16h30

Première manifestation d’une saison 2013 qui s’annonce riche et dont les détails seront dévoilés lors de l’assemblée générale, vous êtes invités à assister à l’Intermezzo du titulaire de la Saint-Barnard. Programmé le dimanche 20 janvier à 16h30, il fêtera, avec quelques jours d’avance la saint Barnard.

Jean-Michel Petit, titulaire de l’orgue de la collégiale, accueillera son confrère de l’autre rive de l’Isère, Frédéric Brun, organiste de l’église de Bourg-de-Péage (et président des Amis de l’orgue de Saint-Barnard).

Il donnera un programme entièrement consacré à Johann-Sebastian Bach : un façon de commencer l’année musicale sous des auspices rassurants !

Au programme : Sinfonia de la 29e cantate, chorals de l’Orgelbüchlein, Partite diverse sopra « O Gott, du frommer Gott », Pastorale et Prélude et fugue en si mineur.

L’entrée est libre ; participation aux frais.Intermezzo du titulaire - dimanche 20 janvier à 16h30 dans Intermezzi 2009-023-bis1-208x300

Intermezzo de Printemps – dimanche 25 mars à 16h00

Notre association vous propose, pour cette saison 2012, d’embarquer avec le personnage qui orne notre affiche pour le pays des rêves et de vous laisser faire : devenez les objets de toutes nos attentions ! Ainsi, après un premier Intermezzo au creux de l’hiver qui honorait le saint patron de la collégiale, suivez notre individu sans tête -ou dont la tête s’est soudain envolée, happée par l’intensité du moment du concert !

L’originalité visuelle presque déconcertante qu’ont choisi les Amis de l’orgue de Saint-Barnard illustre bien sa volonté de sortir l’orgue de son éloignement, de sa seule utilisation liturgique et d’innover encore. Ainsi,  pour cet Intermezzo de Printemps, l’instrument à tuyaux, tenu par son titulaire Jean-Michel PETIT, accompagnera le violoncelle de Christophe TSENG. Alliance inhabituelle, qu’on pourrait penser entachée d’une disproportion défavorable au violoncelle. Il n’en est rien : l’instrument à cordes, à la voix essentiellement mélancolique, dialogue idéalement avec l’ampleur des timbres de l’orgue.

Christophe TSENG a débuté le violoncelle avec Reiner Rothmüth à Taiwan puis, à Paris sous la direction de Yvan Chiffoleau.  Il entre ensuite à l’orchestre national de Taiwan où, durant 15 ans, il joue avec les plus grands interprètes : Rostropovitch, Placido Domingo, Yo-yo Ma… Il fonde le quatuor « Métropolitain », se perfectionnant dans le domaine de la musique de chambre.

Depuis son arrivée en France en 2003 il est invité régulièrement au festival de « Château du Cingle » et « Poly-Musicale » de Bollène, Christophe TSENG est actuellement le professeur de violoncelle à l’école de musique de Montélimar et Annonay ainsi qu’à Saint-Péray. Il est aussi le violoncelliste du récent trio « Les Musiciens de Sizéranne » et l’ensemble de corde « Zarlino ».

Les deux musiciens ont inscrit à leur programme des œuvres de Bach, Tartini, Saint-Saëns (le célèbre « Cygne » du Carnaval des animaux) et du trop rare Edouard Lalo.

Venez nombreux découvrir ce mariage rare et délicieux, d’autant que le musicien invité, comme on en prend finalement l’habitude sous les voûtes de la collégiale, vous étonnera par son talent. L’entrée est libre.

Intermezzo du titulaire – Dimanche 22 janvier – 16h00

Pour ouvrir la saison 2012, les Amis de l’orgue de Saint-Barnard vous proposent cet Intermezzo du titulaire à l’occasion de la saint Barnard. Avec un jour d’avance (on honore le saint patron de la collégiale le 23 janvier), Jean-Michel Petit, organiste titulaire invite, pour cet Intermezzo, son collègue de l’autre rive de l’Isère : Frédéric Brun, organiste de l’église Sainte-Marie de Bourg-de-Péage.

Au programme de ce moment musical, un vaste panorama du  répertoire :

Olivier Messiaen : Apparition de l’Eglise éternelle

Johann-Sebastian Bach : Partite diverse sopra « O Gott du frommer Gott »

Maurice Duruflé : Chant donné

Wolgang-Amadeus Mozart : Leipziger gigue

Louis Vierne : Choral (deuxième mouvement de la Deuxième Symphonie).

Frédéric Brun a travaillé l’orgue avec Emmanuel Hocdé et a participé à plusieurs reprises au stage d’orgue de l’Alpe d’Huez avec Jean-Paul Imbert. Il a découvert l’instrument au collège des Maristes puis à Saint-Barnard, où Andrée Trapp, alors titulaire, lui avait très aimablement laissé le loisir de jouer. Il est administrateur de l’association et s’est produit de nombreuses fois à Saint-Barnard, à la Motte de Galaure, à Valence.

Cette première manifestation de la saison des Amis de l’orgue de Saint-Barnard aura lieu le dimanche 22 janvier à 16h00. Entrée lire et participation aux frais.

123



musicattitude01 |
My favorite things |
Gribouille et Eva |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Andalo Carrega, musicien
| mamadou-système
| Frank Woodbridge - Compos...